Étape 1 : Planification

Introduction

Quand arrive le temps de faire des rénovations, certains pensent à faire leurs travaux eux-mêmes.  Si vous sentez que vous avez les compétences, ou bien le goût d’essayer, vous économiserez des sommes intéressantes d’argent que des intermédiaires mettraient dans leur poche et vous en retirerez un grand sentiment d’accomplissement même si cela implique de l’implication et de l’effort physique.  Un projet de béton demande de la planification et de la préparation pour l’éventuelle livraison de béton.

Chez Bétonmobile.com, nous sommes fiers de pouvoir dire que nous sommes une des rares compagnies de livraison de béton qui fournit une aide soutenue à ses clients.  Ce guide, combiné avec les multiples services que nous vous offrons et nos techniciens par téléphone, vous permettra de traverser théoriquement les différentes étapes à franchir pour compléter un travail en béton.  Veuillez  noter que ceci n’est pas un guide complet.  Seulement une aide de base pour que vous puissiez mieux comprendre les différentes étapes.  Pour plus de détails, n’hésitez pas à contacter l’American Concrete Institute ou le Code du Bâtiment du Québec.

Préparer un plan

Il est important de bien planifier un projet qui inclut une coulée de béton.  Certains types de travaux, s’ils ne sont pas bien exécutés, peuvent être recommencés sans que cela ne coûte trop cher.  Il en est tout autrement pour le béton.  C’est un matériau assez lourd qui est difficile à déplacer une fois qu’il a été déposé à l’endroit désiré, sans oublier que le temps de séchage est limité, donc une fois le travail commencé, il est très coûteux de recommencer les travaux.  Faire la finition du béton est une profession en tant que tel, donc si vous ne l’avez jamais fait, certains travaux vous demanderont de faire appel à un professionnel tandis que d’autres vous permettront de le faire vous-mêmes.  Ce serait quand même une bonne idée de vous renseigner pour que vous ayez une idée de comment procéder.  Nous tenterons de vous l’expliquer plus tard dans ce guide, mais rien ne vous empêche de visionner des vidéos sur des sites tels que Youtube.  N’oubliez pas de contacter votre municipalité ou arrondissement afin de vous renseigner sur les réglementations municipales qui pourraient être de mise lors d’une livraison de béton (permis de construction, permis de stationnement).  Toute contravention sur les lieux de la livraison sera ajoutée à la facture.  Il est donc important de prévoir avant tout.

Pour que nous puissions vous donner un prix éventuellement, nous aurons besoin des dimensions de vos travaux.  Comme nous l’avons mentionné, le béton est assez lourd et exerce beaucoup de pression latérale particulièrement les travaux verticaux, comme par exemple, les murs de fondation.  Nous reviendrons plus tard sur le coffrage, mais pour ce qui est des dimensions, il ne faut pas oublier que cette pression latérale peut faire gonfler les coffrages ou même les faire ouvrir.  Les dimensions sont tout aussi importantes pour les travaux au sol, comme des dalles de patio ou plancher de sous-sol.  Si vous avez un 20 pieds x 10 pieds, il est facile de calculer que vous avez 200 pieds carrés.  Le problème n’est pas là.  Même si les contours ne sont pas droits et ne donnent pas 200 pieds carrés parfaitement, la marge d’erreur sera assez réduite.  Là où le bas blesse est sur l’épaisseur.  Les gens ont souvent tendance à mesurer l’épaisseur à un seul endroit en pensant que le sol est de niveau.  Vous aurez probablement des surprises en agissant de la sorte.  Si vous prenez une épaisseur trop mince, il y aura plus de béton à certains endroits que d’autres et le total sera plus élevé que l’estimation fournie.  Si vous prenez la mesure à une épaisseur trop grande, le niveau du plancher fera peut-être qu’à d’autres endroits, l’épaisseur sera si minime qu’on ne pourra pas y couler de béton.  Il faut donc mesurer logiquement.  Vos mesures vous aideront aussi à prévoir l’achat de bois pour vos coffrages si nécessaire.  N’oubliez pas d’en acheter plus que prévu.  Nous y reviendrons, mais cela ne fait pas de tort d’en avoir plus.  Normalement, pour faire des formes, du 2×4, 2×6, 2×8 et parfois des feuilles de contreplaqué sont les matériaux les plus souvent utilisés.

Voici une liste d’outils qui peuvent être utile lors de travaux de béton.

  • Pelle ronde : si vous avez besoin d’excaver le sol pour y mettre une dalle de béton (patio, dalle de spa).
  • Pelle carrée : très utile pour ramasser du béton tombé sur le sol.
  • Outils de menuiserie : (marteau, clous, scie) pour vos coffrages.
  • Gros marteau ou massue : si vous faites une dalle de patio ou dalle de spa, une massue peut vous aider à planter des pics de renforcement pour tenir le coffrage en place.
  • Ruban à mesurer
  • Niveau et cordes pour niveau
  • Brouette(s) de style construction : les petites brouettes ne contiennent pas assez de béton et le nombre élevé de voyagements peut vous coûter cher en temps d’attente (nous y reviendront) qui dépasserait le coût de location d’une plus grosse brouette.
  • Huile : pour huiler vos coffrages
  • Vibreur à béton : pour des travaux de murs ou fondation, très utile pour placer le béton dans des endroits inatteignables.  (Demandez l’aide de nos conseillers pour l’utilisation d’un vibreur).
  • Truelles : assurez-vous d’être équipés de truelles spéciales avec manche (darby) si vous avez des grandes surfaces.
  • Râteau à jardin : outil le plus utile pour niveler du béton.  Plus utile qu’une pelle pour bouger du béton sur de courtes distances.  Les râteaux à feuilles sont inutiles.

La plupart de ces outils peuvent être loués dans un centre de location d’outils ou achetés à votre centre de rénovation locale.  Il vient ensuite le temps de penser aux différents services dont vous aurez besoin.  Visitez la section des services pour en apprendre plus.  Par exemple, avez-vous prévu à savoir si le camion de béton se stationnera sur la rue, sur votre pelouse ou dans votre allée de stationnement ?  Peut-être aurez-vous besoin d’une pompe à béton pour acheminer le béton à l’endroit prévu ou peut-être le transporterez-vous manuellement à la brouette vous-même ?  Voilà des questions qu’il faut se poser avant d’entamer le projet.

Étape 2 : Préparation des lieux

Causes à problèmes

Si on veut vulgariser la définition du béton à sa plus simple expression, c’est un matériel plus dur et résistant que la pierre, mais auquel vous pouvez donner la forme que vous voulez.  Cela va sans dire que du béton peut épouser toutes les surfaces sur lesquelles vous allez le mettre.  Cependant, les gens ont souvent tendances à penser que le béton colle à n’importe quoi, ce qui est faux.  Le béton ne colle pas aux matériaux.  C’est pourquoi il faut lui fournir un lit, une base, capable de le soutenir.  Il y a une autre chose que les gens ont ne savent habituellement pas.  Il arrive que le béton craque.  La cause majeure qui fait craquer le béton le plus souvent est le mouvement du sol.  Même si on ne le voit pas à l’oeil nu, le sol sous nos pieds à tendance à bouger,  Particulièrement durant la période de gel/dégel que nous vivons chaque année au Québec.  Durant le dégel, l’eau s’infiltre dans le sol et quand la température passe sous zéro, cette eau infiltrée, gèle et prend de l’expansion, ce qui fait gonfler et bouger le sol.  Le cycle recommence au dégel et le sol se dégonfle et s’affaisse.  Le béton a beau être un des matériaux les plus forts de ce monde, ce mouvement répétitif vient causer des craques.  Certains sols bougent moins et d’autres plus,  alors à moins que vous soyez géologue, il est très difficile sinon impossible de savoir quel type de sol vous possédez.

Compaction

Pour les travaux intérieurs, il est bon de lire cette section, mais elle est surtout réservée aux travaux extérieurs.  Il est aussi presque impossible de réduire à 0 % les chances de mouvement de sol.  Il faut donc, mettre toutes les chances de notre côté afin de limiter le mouvement.  Voici comment.  Il faut utiliser de la pierre de compaction ou aussi appelé 0 – 3/4.  Il s’agit d’un mélange de petite et de grosse pierre, qui une fois compactées formeront un lit assez résistant pour diminuer au maximum les chances de mouvement.  Les petites pierres viendront s’insérer entre les grosses pierres et les vides seront très peu nombreux.  À cette étape, il ne faut PAS utiliser de la pierre nette  (il s’agit de la prochaine étape).  Comme mentionné plus haut, il est très important de compacter cette pierre qui est dite de compaction.  Si vous ne la compactez pas convenablement, elle ne sera pas très utile.  Pour l’épaisseur de pierre à mettre, référez-vous au code du bâtiment, qui dit que pour toute construction, il faut mettre une épaisseur d’au moins 14 pouces de compaction.  C’est en effet un gros chiffre.  Si vous décidez par décision personnelle d’en mettre moins, sachez qu’il faut au moins en mettre une plus grosse épaisseur que la dalle de béton que vous allez couler.

Drainage

La section suivante est valide pour les travaux intérieurs.  Pourquoi ne compacte-t-on pas nos travaux intérieurs comme le sous-sol ou le garage ?  Il serait bien sûr bon de compacter, mais la plupart des sous-sols sont construit sur la pierre directement ou sous le niveau du gel, donc les chances de mouvements sont réduites.  Il faut aussi tenir compte qu’en compactant à l’intérieur, on peut briser de la tuyauterie   Certaines personne décideront de stopper ici les étapes de préparation de sol en pensant que c’est assez.  Si vous souhaitez faire vos travaux selon les règles de l’art, vous pouvez poursuivre avec les étapes suivantes.  L’étape d’étendre de la pierre nette est arrivée.  Pourquoi de la pierre nette ou aussi appelée 3/4 nette ?  L’appellation véridicte est pierre de drainage.  Dans un mètre cube de béton fraîchement coulé, il y a entre 150 et 200 litres d’eau.  C’est en effet beaucoup d’eau et cette dernière, une fois le béton sec, doit s’être échappé quelque part et c’est à travers votre pierre de drainage qu’elle quittera le béton.  Sans pierre de drainage, l’eau cherchera à quitter le béton quand même et c’est par la surface du béton qu’elle le fera.  On appelle ce phénomène  »ressuage ».  C’est un phénomène normal, car il y aura toujours du ressuage, nous y reviendrons au moment de la finition du béton.  Cependant, trop de ressuage gâchera la qualité de votre travail.  Si on coule directement sur la pierre de compaction sans espace de drainage entre les pierres, on augmente les chances de ressuage abondant.  Pour l’épaisseur de cette pierre de drainage, 2 ou 3 pouces suffisent et il est inutile de la compacter, car elle ne se compacte pas et nous ne souhaitons pas cela de toute façon.

Isolant

Pour les travaux de sous-sol ou garage, peut-être voudrez-vous mettre un isolant tel que feuille de plastique polythène ou isolant styromousse   Le polythène empêche l’humidité de pénétrer votre béton et prévient aussi les infiltrations de radon, gaz de plus en plus présent dans les maisons et de plus en plus nocif pour la santé.  Le styromousse  lui, permet une meilleure isolation.  Ces deux matériaux sont donc bénéfiques pour vos travaux, mais peuvent aussi vous attirer des ennuis.  Comme expliqué précédemment, l’eau dans le béton doit pouvoir se drainer.  Le problème est que le polythène et le styromousse sont imperméables et bloqueront l’eau.  Votre pierre de drainage deviendra alors inutile.  La clé dans tout cela est de placer vos isolants sur la première couche de pierre (compaction) et de le recouvrir de votre pierre de drainage.  Entre les couches de pierre.  Vous aurez ainsi le meilleur type de préparation possible.  Notez que les isolants sont inutiles pour les travaux extérieurs comme les dalles de patio, dalle de spa, dalle de cabanon, etc.

Armature

Il est maintenant venu le temps pour vous de vous poser la question à savoir si vous avez besoin d’acier d’armature dans votre projet de béton.  Il y a deux sortes d’armature : le grillage qui peut être durable ou de base et il y a les tiges d’armature.  Les tiges sont plus souvent utilisées pour des travaux de structure (murs, fondation, balcon surélevé, etc. ).  Le grillage est plus souvent utilisé pour des travaux au sol (dalle de sous-sol, garage, patio,   etc. ).  L’armature a plusieurs fonctions dont deux principales : réduire le retrait dans le béton et prévenir la séparation des dalles en cas de fissure.  Le raison qui vous intéressera le plus est à propos des fissures.

Comme expliqué plus haut, le mouvement de sol peut faire craquer votre béton.  Il en résulte un aspect esthétique diminué, mais le plus grave est que les craques majeures peuvent carrément séparer votre dalle et causer des problèmes.  L’armature ne préviendra pas la fissure.  L’aspect esthétique en sera toujours diminué, cependant, l’acier d’armature préviendra la dalle de se séparer en plusieurs morceaux.  La dalle de béton continuera donc, à faire le travail pour lequel vous l’avez construite.  On peut comparer l’acier d’armature à une police d’assurance.  Il se peut très bien que si votre dalle ne craque jamais étant donné qu’il n’y a pas eu de mouvement de sol ou bien que vous avez compacté votre pierre tellement bien que votre dalle ne bougera pas.  Il se peut aussi que le contraire arrive et que des fissures fassent leur apparition.  Comme une assurance dans la vie, on dort mieux quand on n’a pas de tracas.  Dans les travaux de structure, les tiges d’armature sont cependant de la plus haute importance.  Il est fortement déconseillé de faire un mur ou un balcon sans tige d’armature.

Support

Dans les cas de dalles au sol, il faut aussi faire attention à la manière que l’armature est installée.  Les gens ont tendance à installer le grillage sur le fond de roche et couler leur béton dessus.  C’est triste, mais dans une situation où l’armature repose au fond de la dalle, elle ne servira pas à grand chose.  Dans un cas de dalle de 4 ou 6 pouces d’épaisseur par exemple, il est recommandé de mettre l’acier d’armature à peu près au milieu de la dalle.  Votre débrouillardise et votre ingéniosité vous seront utiles pour trouver des techniques pour le faire.  La méthode la plus utilisée est de mettre des « chaises ».  Il s’agit de support que vous mettez sous l’acier à intervalle régulier.  Quand vous aurez attaché vos chaises avec de la broche par exemple, à vos tiges d’armature ou votre grillage, vous devriez pouvoir marché sur votre grillage sans qu’il touche le fond.

 Coffrage

Un coffrage est simplement quelque chose qui gardera le béton dans la position désirée en attendant qu’une fois sec, il puisse garder la forme par lui-même.  Encore ici, votre débrouillardise vous sera très utile, car vous pouvez faire votre coffrage de la façon que vous voulez, en autant qu’il soit assez solide pour soutenir le poids du béton.  Il faut être vigilant, car du béton, c’est en effet très lourd et ne pas prendre le poids à la légère.  Le bois en planches de 2 x 4 , 2 x 6 , 2 x 8 et panneaux de contre-plaqué (plywood) sont les matériaux les plus utiles.  Certaines personnes tenteront d’économiser sur le bois afin de sauver un peu d’argent.  Si vous voulez un conseil, c’est la pire chose à faire.  Comme nous l’avons dit, un coffrage a besoin d’être résistant.  Il arrive que nous soyons témoins de coffrages qui faiblissent sous le poids du béton et cassent.  Tout le béton versé sera probablement trop sec une fois que vous aurez fixé le tout et c’est sans parler des efforts que vous devrez fournir pour remettre dans les coffrages réparés le béton qui a été expulsé lors de l’ouverture des formes.  Pour sauver quelques dizaines de dollars en bois de coffrage, vous aurez peut-être payé tout ce béton pour rien, la livraison du camion, du possible temps d’extra si le camion attend après vous trop longtemps, etc.  Une facture qui peut dépasser plusieurs centaines de dollars.  L’important est de se rappeler qu’au niveau des coffrages, il faut toujours les faire le plus résistant possible.  Pour facilité votre travail une fois que l’étape de la finition arrivera, si vous voulez une dalle au sol qui sera de niveau, mettez tout de suite vos coffrages à niveau.  Si vous voulez prévenir l’accumulation d’eau sur votre dalle, prévoyez une légère pente à vos coffrages.  Habituellement, une pente de 1/8 de pouce par pied linéaire est suffisante.

Étape 3 : La coulée de béton

Horaire

Vous êtes rendus à l’étape de commander votre béton.  Si à cette étape vous avez des questions, n’hésitez pas à nous appeler quand même.  Nos technicien pourront vous aider et sont toujours disponibles pour répondre à vos questions.  La livraison de béton ne se fait malheureusement pas aussi rapidement que certains services de livraison de nourriture.  Il faut prévoir un certains délais.  Pour vous assurer d’avoir la journée de votre choix et le moment de la journée de votre choix, il est judicieux de commander 2 ou 3 jours d’avance.  Vous pouvez bien sûr commander une journée d’avance ou plus tard, mais vous devrez vous accommoder des places disponibles restantes.  Le meilleur moment de la journée pour recevoir une livraison de béton est toujours le matin.  Plus vous prenez votre livraison tôt le matin, plus le camion arrivera à l’heure prévue.  Des clients, peut-être que ce sera votre cas, ont besoin de plus de temps que prévu pour placer leur béton.  Ce surplus de temps nous mettra en retard chez le prochain client.  Peut-être serez-vous ce prochain client.  Il se peut que nous soyons aussi en avance si le client précédent a été plus rapide.  Il est important de se rappeler que peu importe l’heure que le camion arrive, en retard ou en avance, vous devez être prêt quand il arrive.  Plus vous commandez tôt dans la journée, moins vous aurez de client qui, avant vous durant la journée, peuvent avoir fait varier l’horaire du camion.  Vous avez plus de chances que la cédule soit respectée.

Vous aurez aussi plus de temps pour travailler votre béton sans stress.  Un autre fait à noter est qu’il fait moins chaud en début de journée   Le béton sèche plus lentement ce qui aide sa cure, vous avez moins d’exposition au soleil qui ferait chauffer prématurément votre béton et vous serez plus en forme pour répondre à un problème qui survient durant la coulée.   Si à cause de votre horaire, vous ne pouvez couler votre béton qu’en fin de journée, sachez que nous livrons aussi le samedi, durant l’avant-midi sans frais.  Des gens ont souvent tendance à commander d’avance, disons 2 jours, car ils prévoient terminer leurs travaux de préparation dans 2 jours.  Si vous êtes précis dans votre horaire, tant mieux, mais un imprévu ou un oubli est si vite arrivé.  Il est mieux de commander son béton une fois les travaux terminé.

Services

Bétonmobile.com est avant tout un service de livraison de béton avec bétonnières mobiles.  Une de nos particularités est de rendre la tâche plus facile à ceux qui en sont à leur première coulée de béton ou même aussi à ceux qui n’ont pas l’habitude de travailler régulièrement avec le béton.  Nous avons donc, d’autres services pouvant vous aider.  Le pompage de béton et la finition du béton.  Pour la location de panneaux de coffrage, comme il s’agit d’un travail nécessitant plus de connaissances du béton, veuillez vous référer à la section coffrages pour plus de renseignements.

Pompage de béton

Comme vous pourrez le voir dans les vidéos, une bétonnière mobile a un mode de mélange du béton différent des bétonnières normales, mais pour ce qui est du déchargement, même si cela semble différent, une fois que le béton est sorti du mélangeur, il coule dans des chutes qui ont sensiblement la même longueur qu’une bétonnière normale.  Il est difficile de se démarquer sur ce point puisque, peut importe le type de bétonnière ou de compagnie, nous sommes tous soumis à la CSST pour la distance que nous pouvons atteindre avec nos chutes.  Si le camion, avec ses chutes est capable de décharger le béton à l’endroit qui vous convient ( directement dans le coffrage, brouette, etc. ) vous n’aurez pas de problème.  Cependant, voici une liste des problèmes que vous pouvez rencontrer avec le camion de béton :

  • Le camion doit rouler sur votre pelouse ou autre endroit de votre propriété et endommage celle-ci.
  • Le camion reste coincé sur votre pelouse ou autre endroit de votre propriété et nécessite un remorquage à vos frais.
  • La ruelle est trop étroite ou le virage dans la ruelle trop étroit pour que le camion puisse se rendre jusqu’à votre maison.
  • La fenêtre par laquelle doit passer la chute est trop loin du camion ou n’a pas les dimensions pour faire passer la chute à travers.
  • Branches d’arbres qui peuvent endommager le camion ou même bloquer le passage.
  • Autres.

En construction, comme expliqué plus haut, il ne faut jamais oublié le dicton « vaut mieux prévenir que guérir ».  Nous sommes là pour vous servir.  Si vous décider de faire reculer le camion sur votre propriété ou dans une ruelle, nous n’avons pas d’objection, mais sachez que si des dommages sont causés soit au camion ou à votre propriété, c’est qui vous en serez responsable.  Aussi, si le camion se déplace chez vous et qu’il est impossible de décharger le béton, des frais de déplacement vous seront facturés (bien sûr, étant donné qu’il s’agit d’une bétonnière mobile, le béton ne vous sera pas facturé, mais soyez vigilent, dans la même situation, avec une bétonnière normale, le béton vous serait facturé et peut-être même que le camion devra le décharger sur votre terrain).  Nous voulons bien sûr, tout comme vous, tenter d’éviter le plus possible ce genre de situations.  Donc, si vous pensez qu’il n’y aura pas de problème, tant mieux, mais si vous avez un doute, il reste une solution pour vous. La pompe à béton.  Il s’agit d’un deuxième camion qui se déplacera chez vous et qui, à l’aide de tuyaux, acheminera le béton où bon vous semble et sans effort.  N’hésitez pas à poser les questions que vous auriez à nos techniciens au bureau.

Finition de béton

Tous les travaux de béton de béton nécessitent d’être aplanis, ou finis.  C’est l’étape de la finition de béton.  Même les dessus de murs doivent être finis.  Vous pouvez faire la plupart de ces travaux de finition.  À l’aide d’une simple truelle, vous pouvez très facilement vous occuper de la finition d’un mur de béton.  Il n’en est pas de même pour tous les types de travaux.  Certains types vous seront quand même accessibles avec un minimum de connaissances.  On parle ici des trottoirs, dalles de spa ou dalles de cabanon.  Vous trouverez facilement des vidéos sur des sites comme Youtube par exemple qui pourront vous donner les connaissances de bases pour faire la finition de béton de ce genre de travail.  Il y a, pour finir, le genre de travail pour lequel vous devez avoir des connaissances avancées ou même expert pour être capable de faire la finition comme les dalles de plancher de garage, sous-sol, patios, balcons.  Nous avons malheureusement trop vu de gens pensant être capable de le faire et le regretter par après.  Plusieurs techniques sont importantes durant la finition pour avoir un beau fini, mais la plus importante, est la capacité de mettre la dalle à niveau ou même pire, d’exécuter des pentes vers un drain ou autre.  C’est pourquoi nous avons le service de finition de béton pour vous.  Nos finisseurs de plus de 25 ans d’expérience pourront faire le travail pour vous sans crainte.

Il est important de décider lesquels de ses services vous aurez besoin lors de votre livraison de béton.  Plusieurs de nos clients n’ont jamais fais de travaux de béton.  Si vous pensez avoir besoin des trois services (béton, pompe et finition)et s’il faut en plus jouer les rôle du contracteur et de gérer une équipe de béton, l’équipement de pompage et une troisième compagnie pour la finition,  les responsabilités vous sortiront par les oreilles.  C’est pourquoi chez Bétonmobile.com nous avons décidé de créer ces 3 services chez nous.  Vous avez l’occasion de prendre une seule équipe pour effectuer plusieurs étapes de la coulée du béton.  Tout simplement pour vous rendre la tâche plus facile.

Que vous ayez une pompe à béton ou que le camion déverse directement dans les formes ou que vous le transportiez manuellement comme à la brouette par exemple, il faut tenir compte que le camion de béton ne reste pas indéfiniment sur les lieux de votre livraison.  Bien sûr, nous resterons le temps qu’il faudra pour que vous puissiez terminer vos travaux, mais des charges supplémentaires de temps d’attente peuvent s’additionner au prix si le camion reste trop longtemps.  Référez-vous à nos techniciens pour plus d’information sur le temps qui vous sera alloué.  Alors peut importe le mode de déchargement que vous déciderez d’utiliser, garder en tête qu’il faut être bien préparé pour éviter les surcharges (exemple : vous décidez de transporter le béton à la brouette, prévoyez un nombre de brouetteurs et de brouettes en conséquence de votre quantité et une ou deux autres personnes pour placer le béton dans les formes pendant que les autres brouettes font les aller-retours).  Les collations et rafraîchissements pour vos amis vous coûteront moins cher que du temps supplémentaire.

 HD

Le béton peut être comparé à plusieurs produits quotidiens pour en comprendre les différents effets.  Nous le comparerons ici à un jus d’orange ou une soupe, à votre préférence.  Si vous rajoutez de l’eau dans votre jus, vous aurez gagné en facilité, car vous en aurez plus pour votre argent, mais d’un autre côté il sera moins goûteux et moins savoureux.  Si on devait comparer du béton à autre chose pour en mesurer la facilité à étendre, il faudrait penser à terre mouillée ou « bouette ».  Pour le rendre plus facile à placer dans leurs formes, la plupart des gens auront tendance à faire comme le jus d’orange et à demander au livreur de rajouter de l’eau dans le béton.  Ce n’est pas si grave si vous en rajoutez légèrement, mais n’oubliez pas que chaque fois que l’opérateur rajoutera de l’eau, comme le jus d’orange, le béton perdra de sa force et de sa qualité.  C’est pourquoi nous avons inventé le HD et nous en sommes fiers, car il s’agit là d’un produit exclusif à Bétonmobile.com.  Cela ne permet pas bien sûr de couler votre béton liquide, mais vous pourrez rajouter plus d’eau qu’à l’habitude tout en gardant la même qualité de départ pour des frais minimes.  Que vous preniez du HD ou pas, gardez en tête que rien ne remplacera le fait de bien placer son béton dans les coffrages et de s’assurer qu’il soit bien consolidé afin de ne pas avoir de faiblesse dans sa structure.

Étape 4 : Après la coulée

Lavage

Une fois que la bétonnière aura fini, sera venue l’étape du lavage.  Étant une bétonnière mobile, nous n’avons pas beaucoup d’équipement à laver chez vous.  Si bien sûr vous possédez un endroit où le camion peut procéder au lavage complet de son mélangeur à béton sur votre terrain, l’opérateur vous en sera reconnaissant.  Sinon, il pourra se débrouiller pour le mélangeur, cependant, il devra quand même nettoyer les chutes ou glissoires que vous lui demanderez d’utiliser.  Prévoyez au moins une brouette ou quelques chaudières pour nettoyer les chutes.  Si vous avez besoin de l’équipement de pompe à béton, l’étape de lavage est plus ardue.

Les cies de béton et de pompes à béton ne travaillent pas ensemble et ne se connaissent pas.  Une fois que vous mentionnez à l’opérateur d’une cie de pompe que vous avez terminé, il ira voir l’opérateur de la cie de béton pour lui signifier d’arrêter de mettre du béton dans la pompe.  La pompe sera pleine et la pompe doit se laver chez vous et vider ce béton.  On parle d’une quantité d’à peu près 5 à 6 brouettes de béton.

Chez Bétonmobile.com , nos différents services travaillent ensemble afin d’éviter ce genre de situations.  Bien sûr nous ne sommes pas parfait, mais nous travaillons très fort pour vous éviter le plus de soucis possible.  En communiquant entre eux, les opérateurs de bétonnière mobile et d’opérateur de pompe essaieront de garder le moins possible de béton dans la pompe.  Comparativement, il pourrait rester seulement 1 à 2 brouettes de béton qui seront déversées à l’endroit ou la pompe est stationnée.  Il faut donc prévoir un espace où vous pourrez disposer de ce béton une fois que nos équipements auront quitté.

Cure du béton

Une fois que le béton est en place avec une finition à votre goût, le plus gros du travail est terminé et plusieurs personnes arrêteront leur travaux à ce moment.  Il existe cependant quelques étapes à suivre pour avoir un travail de qualité optimale.  La cure du béton.  Si on utilise encore une métaphore pour comparer le béton à des objets quotidiens, dans ce cas-ci on pourrait le comparer à n’importe quelle aliment de cuisson lente au four comme par exemple un bon rôti de boeuf.   On sait qu’en cuisson lente, comme le nom le dit, il est important de faire cuire la viande lentement afin de ne pas trop cuire ni brûler la viande.  Il en va de même pour le béton.  La poudre de ciment qui, une fois mélangée avec l’eau, la pierre et le sable, est l’élément qui fait que le gravier devient du béton.  Le ciment, une fois mélangé à l’eau, pour durcir, produit de la chaleur.  Une chaleur qui peut être assez forte par moment.  Comme pour la cuisson lente, on voudra, à un certain point, diminuer la chaleur du béton pour qu’il sèche plus lentement.  L’eau aura aussi pour effet de garder humide les pores du béton pour lui permettre de continuer un processus d’hydratation.  Plus le béton est gardé humide longtemps, plus la résistance montera.  Un béton commandé à 25 Mpa , si bien hydraté, pourrait atteindre 28 Mpa.   La technique la plus efficace, est d’asperger le béton avec de l’eau.  Attention, il faut le faire au bon moment.  Rajouter de l’eau sur un béton trop mou l’endommagera.  Après quelque temps, appuyez légèrement avec votre doigt sur le béton.  Quand votre doigt ne pourra plus laisser d’empreinte, vous saurez que vous pouvez rajouter de l’eau.  Une quantité minime suffit.  Pour avoir un comparatif, si vous possédez un pistolet à eau fixé au bout de votre boyau d’arrosage et que ce pistolet est réglable, vous avez probablement le choix du jet appelé « mist » ou en français vapeur d’eau.  En effet, vous n’avez pas besoin de plus fort que ça.  Il ne faut pas pointer un jet d’eau puissant directement sur votre béton, il ne sera probablement pas assez fort pour soutenir la pression.  Deux séances de 15 minutes chacune suffiront à vous donner de bons résultats.  Un autre outil qui peut vous aider, est un boyau d’arrosage préalablement percé un peu partout avec des aiguilles.  Ce genre de boyau se vend déjà percé dans les grandes surfaces.  Si vous avez plusieurs travaux de béton prévus, l’achat de ce boyau peut être rentable.  Il y a d’autres techniques bien sûr.  Votre imagination sera votre seule limite, comme d’étendre une toile de jute humide ou autre technique.

Voici qui résume la base d’une coulée de béton.  C’est beaucoup à retenir, mais le tout repose sur la logique.  S’il faut retenir une chose, c’est qu’il faut prendre son temps et être bien préparé pour que, une fois que l’équipement de béton se trouve chez vous, vous soyez prêt et que tout se passe bien.  Si certaines de vos questions n’ont pas trouvé réponse, visitez les sections conseils pratiques, construction de béton et conseils avancés de la section du coin du bricoleur.  Surtout, n’oubliez pas que nos conseillés par téléphone sont toujours disponibles pour répondre aux questions que vous pouvez avoir.  N’hésitez pas à les appeler.